Archives du mot-clé Démocratie participative

Que l’initiative citoyenne européenne ne soit pas une blague de plus !

Article initialement publié par les Jeunes Démocrates

C’était il y a un an : le 1er avril 2012, le Règlement ouvrant la voie à l’initiative citoyenne européenne entrait en vigueur, fondant un nouvel outil de démocratie participative à l’échelle de l’Union européenne. Les élections des représentants des peuples européens au sein du Parlement européen ne déplacent pas les foules, l’abstention est élevée dans un grand nombre de pays. La démocratie participative, absente ou réduite dans un certain nombre de pays de l’Union peut être un facteur important d’implication des citoyens dans les choix politiques européens. L’initiative citoyenne européenne ou ICE découle ainsi de la volonté de répondre au défi démocratique en Europe, de compléter la démocratie parlementaire, représentative, d’outils de participation citoyenne. Sur le papier, c’est bien, c’est beau : comment aller au-delà de la simple queue de poisson? Lire la suite

Soutenance de mémoire – IEUG

Theses OfficeLa soutenance du mémoire de Master de  M. Mathieu CAMESCASSE : L’initiative citoyenne européenne : expérience d’une démocratie participative européenne ? (Directeur du mémoire : M. Frédéric Esposito ; Juré : M. Marc Roissard de Bellet)  aura lieu le  jeudi 15 septembre 2011 à 11h à l’Institut européen.

 La soutenance est publique. Lire la suite

La démocratie participative : caractéristique d’une nouvelle période européenne ?

Le traité de Lisbonne prend suite au traité constitutionnel et essaye de répondre aux défis visant à rendre l’Union européenne plus transparente et plus démocratique. Il a ainsi mis en place un nouveau canal de participation, l’initiative citoyenne européenne. Malgré une naissance inattendue, cet instrument a l’objectif d’améliorer la participation des citoyens européens. En parallèle des possibles catalyseurs d’un embryon d’espace public européen que sont le recours à la pétition, la sollicitation de l’ombudsman et l’élection au suffrage universel direct du Parlement européen, l’initiative serait complémentaire d’autres instruments comme la lettre ou l’audition à la Commission ou la participation aux livres blancs et verts de la Commission. Cependant ces derniers sont des liens directs entre le citoyen perçu individuellement et les institutions européennes mais ayant un impact ou input faible dans la mise en place des politiques européennes. L’Union européenne se dote ainsi d’un instrument lui permettant de développer d’une façon plus approfondie le modèle-type de la démocratie participative après avoir déployé les modèles délibératif et représentatif, ces trois modèles entraînant un système politique démocratique. Mais qu’en est-il réellement de cette démocratie participative au niveau européen et est-ce que l’initiative citoyenne est le début d’une révolution copernicienne ? Lire la suite